« Hirameki » en japonais signifie le flash d’inspiration : « observer et transformer une forme en quelque chose d’étonnant ».

Pour leurs créations, les enfants sont donc partis de formes extraites dans le bâtiment de la Fonderie, choisies avec soin à travers un viseur, et d’empreintes du lieu en pâte à modeler réalisées pendant leur chasse aux graphismes.Ces formes ont alors été réinventées à chaque séance : changement de matière, d’échelle, assemblage, composition, répétition, destruction, etc. La voici démultipliée, amplifiée, optimisée. Chaque jour était donc une nouvelle mission à remplir, une autre expérience à vivre, des contraintes à surpasser, une nouvelle aventure artistique, pour les enfants devenus chasseurs graphiques, dompteurs de formes.

Projet réalisé avec Julie Wienhoeft en 2017

Avec Thalia, Malo, Yanis, Constance, Paul, Arthur, Théo, Iseline, Perle, Jade & Zoé

chasser les formes
dessiner les formes
faire des empreintes avec la page à modeler maison
une forme qui se transforme en masque
projection de la forme dans l’imaginaire
transformer la forme en patron d’un sac à dos
une forme qui se transforme en cabane
des formes qui se rencontrent pour fabriquer un costume